L'assemblée de Lugh

Publié le par Nadia

 

 

 

Août,mois solaire par excellence,etait le début de l'Automne chez le peuple celte.La sécheresse s'installe,certains arbres commencent à jaunir,les fruits sont mûrs,les moissons sont récoltées.Au début du mois etait fêté Lughnasad(h),l'assemblée de Lugh,dieu suprême du panthéon celtique.En irlandais moderne,le premier jour du mois d'Août porte d'ailleurs le nom de Lùnasa.

 

 

 

Lugh (Laou chez les bretons,Lleu dans les récits brittoniques) est un des rares dieu à se retrouver chez tous les peuples celtes.Il est à l'origine de plusieurs toponymes,les plus connus etant Lyon (Lugdunum)  et Laon.Il en est beaucoup question dans les récits mythiques irlandais,tel "la bataille de Mag Thured" ( Cath Maighe Tuireadh ),bataille entre les Tuatha De Danann ,aux côtés de Lugh, et les Fomoirés.

 

 

 

 

On se représentait ce dieu comme un beau jeune homme rayonnant,aux longs cheveux blonds,vêtu d'un costume rouge recouvert d'une cape verte accrochée à ses épaules par une fibule d'argent.Portant un bouclier noir comme celui des guerriers bretons du haut Moyen-Age et une lance magique à cinq branches à la main,il est capable de tuer neuf hommes à chaque jet .Sur les neufs,il y aura  toujours un roi ou un chef.Chez les irlandais,cette lance lui vaut le titre de Làmhfadha: "à la main longue".Elle est inséparable du Chaudron du Dagda "Le Dieu Bon",rempli de sang.Il faut qu'elle y soit plongée pour éviter qu'elle ne détruise tout autour d'elle.Lugh possède également une fronde redoutable avec laquelle ,suite à une prophétie,il tua son grand-père maternel,Balor.Il peut également jouer d'une harpe magique (d'après d'autres sources,la harpe joue seule) qui selon les circonstances, endormira les auditeurs,les fera rire ou pleurer.Enfin,le corbeau,oiseau solaire chez les celtes,est une des formes de Lugh.

 

 

 

 

Lugh recouvrait les trois fonctions de la société celte: fonction sacerdotale,guerrière et artisanale. Il est qualifié de Salmidanach "le polytechnicien" car il est le dieu de tous les arts.En effet,alors qu'il se présente à la résidence du roi Nuada, à l'occasion d'une fête, le Portier lui refuse l'accès. Lugh affirme qu'il peut être utile, on lui répond par la négative ; c'est ainsi qu'il est successivement charpentier, forgeron, échanson , guerrier, magicien. C'est en qualité de joueur d'échecs qu'il est accepté, et dispute une partie avec le roi qu'il bat. Cette partie est purement symbolique puisqu'il s'agit d'une joute intellectuelle à l'issue de laquelle, Lugh prend le pouvoir du monde.

 

 

 

 

Lugh protegeait aussi les voyageurs et les commerçants,ce qui valu à César de le comparer au dieu Mercure.Plus tard,le christianisme l'assimilera à l'Archange Saint Michel,ou encore au centurion romain Longin,devenu Saint ,qui perca le flanc de Jesus de sa lance et permit à Joseph d'Arimathie de recueillir le sang du Christ dans le Graal ( sans doûte une évocation du chaudron de Dagda).Dans les récits arthuriens primitifs,il semble être également une évolution du personnage de Llwch Llawwynawc où il aide Arthur à s'emparer du chaudron d'Annwn.Personnage qui se metamorphosera plus tardivement en Lancelot. 

 

 

 

 

Lugh étant souvent considéré comme le roi des Dieux,il se retrouve être l'archétype du bon roi, à l'honneur pour la fête de Lughnasad(h), dans sa fonction de redistributeur des richesses et d'équité, le tout sous l'autorité des druides,participants des festivités mais ne ceremoniant pas cette fois ci. C'etait l'occasion d'imposer une trêve militaire célébrant la paix,l'amitié, l'abondance et la prospérité du royaume. La fête etait obligatoire (sous peine,selon la croyance, de vil orgueil et de vieillissement prématuré ) et réunissait les trois classes (sacerdotale, guerrière et artisanale) de la société.Elle est décrite comme une foire de commerce, mais aussi une occasion de régler les contentieux, de célébrer des mariages, d'entendre des poètes et des musiciens.S'il n'y a pas de sacrifice ni de cérémonie religieuse, on y fait des jeux et des courses, similaires aux  Olympiades grecques.

 

Si nous devons méditer sur cette fête, rétablir  Lughnasad(h) dans ses valeurs premières et l'adapter à nôtre époque ,peut-être serait-il important de mettre l'accent sur les valeurs humaines et sociales, sur la politique et les changements à apporter, sur la paix dans le monde, le respect des êtres humains. Pourtant il faut bien garder à l'esprit son aspect paradoxal : la mort et la joie de l'abondance se côtoient.

 

 

 

 

 

Publié dans L'âme celte

Commenter cet article

laurent \\\\\\\\\\\\ 05/09/2007 22:10

quand tu regardes l\\\'abîme, l\\\'abîme regarde en toi...
regarder le vide de sa vie c\\\'est aussi signifier son urgence d\\\'exister.
le temps passe inexorablement, parfois sans prévenir, mais souvent comme un cataclysme sans fin, ne laissant qu\\\'une pauvre coquille vide, épuisée, qui porte son regard vers une tendresse qui ne vient pas.
le temps lui, s\\\'en moque, il continue de passer...
la vie que nous passons à construire, le temps s\\\'amuse à la détruire, arrêtons de construire mais il nous fâne quand même, encore un peu...
pourtant la flamme perdure; aussi infime soit-elle, elle reste telle une petite braise brillant chacuns de ses instants comme le dernier.
et puis soudain elle s\\\'étire, comme fatiguée d\\\'être silencieuse, elle s\\\'enflamme denouveau et devient un maëlstrom incandescent qui vous submerge, vous illumine le regard, et porte trés haut dans le ciel cette âme désormais devenu un phénix qui terrorise le temps et stop net son battement. le monde ne tourne plus. touts les astres sont tournés vers vous, et écoutent votre complainte.
le temps capitule, car sans mouvement il n\\\'est rien.
sans cette flamme magique nous ne sommes rien que les pantins du temps.

ne sents tu pas le souffle de cette brise d\\\'été parfumée qui ravive cette petite braise au fonc de toi ?

réveilles toi phénix, le monde n\\\'attend que toi !

Nadia 04/09/2007 01:08

mon ptit groiiink groiiiink,ne t'inquiètes pas,tu vois je passe de temps à autres seulement,je passe vite,car ma petite vie sans interêt me blase serieusement ces temps ci.Elle me joue des tours doux-amers qui me flinguent le Lundi,me requinquent le Mardi,me reflinguent etc.... et moi,une fois montée dans les montagnes russes,j'évite de m'assoir à côté de qui que ce soit,pas envie de lui montrer mon vomi.Même pas ici,pourtant chez moi.Et puis il y a mes loulous,et des loulous qui s'ennuient de retour de vacances,ben il faut les occuper.Et il y a du boulot aussi,parfois trop,donc je survole le net,je suis exclusivement à mon truc,et parfois pas assez de boulot,et là je me terre bêtement.,je m'hermitise.Bref,je passe un cap.J'attend de voir si je saurai mener mon navire à bon port ou non.En attendant je peste après cette ch....de vie au lieu de me bouger les fesses.C'est nul,mais je ne suis qu'une faible femme ;)
Cela etant dit,quels jolis mots que les tiens.Je chasse les mouches qui virevoltent encore autour de toi,d'un souffle magique  et te prend par la main pour te mener à nouveau au bord de ma fenêtre.Ar Melezour sont mes terres,puissent-elles te réconforter toujours.J'ai juste besoin de méditer longuement auprès de mon chêne,ne m'en tenez pas rigueur.
Je t'embrasse,à bientôt :)

laurent "genome x" R. 03/09/2007 21:49

le parlement des mouches m\\\'a chuchoté de quitter ma couche morbide et sucrée pour flirter quelques instants féeriques sur le rebord de la fenêtre scintillante d\\\'ar melezour.
un plaisir coupable pour l\\\'amas de chaire décrépie retenant mon âme éclatée, une délivrance onirique, un tourbillon éphémère de rires, un étonnant miroir de vérité...
mais voilà déjà que l\\\'étreinte maternelle de mes ténèbres me rappel, fondant inexorablement dans mon abîme, emportant avec moi ces quelques instants magiques, bien à l\\\'abri du parlement des mouches nécrophages, reniflant le doux parfum de mon dernier pêcher: ar melezour...

ben voilà, le problème c\\\'est qu\\\'une fois qu\\\'on y a goûté, çà manque !!!
parole de groïnk qui s\\\'ennui...

Elwin 26/08/2007 13:43

Alors miss,quand est ce que tu reviens? :)Biiiiises,E. aka cneux

Aede 23/08/2007 00:50

Super article, très intéressant. Un grand bravo ^_^Gros bisous, douces pensées...Cyril