kate bush,fée de mon enfance

Publié le par Nadia

J'etais toute petite,cinq ans à peine,à l'époque bénie des col roulés en lycra orange sous les robes smockées vert prairie,assise sur le canapé du salon.Je me souviens très bien de la première fois que je l'ai vue,ma fée.Ma mère m'avait dit "écoute,écoute!" et sur l'écran de la télé,une belle amazone est apparue,l'épée à la main.C'etait Kate Bush,habillée en farouche guerrière que l'on aurait cru sortie tout droit d'une illustration de Frazetta,pour son clip "Babooshka".A chaque fois que je la revoyais,revêtue de son voile noir devant un violoncelle,toujours dans le même clip,je chantais "Katapouche!!Katapouche crie aïe aïe!" en sautant sur le fauteuil.J'etais emerveillée,mon père aussi,surtout par les jambes de Kate!J'entendais mes parents louer sa beauté,et le soir quand je m'endormais,je repensais à sa chanson et à son visage si particulier,ce visage qui jouait en chantant,les yeux écarquillés,une moue sur les lèvres.

 

Plus tard,vers 10 ans,ma mère me conseilla d'ecouter ses albums.J'etais la seule gamine de ma classe à connaître Kate Bush,déjà mes goûts musicaux semblaient se détacher de la "masse".Il faut dire que j'ai un papa qui aimait gratter sa guitare de temps à autres,s'amusait à me faire pleurer de terreur devant la couverture d'un album des Kiss(ça se revaudra papa!un jour je t'obligerais à porter des plate-forme shoes pour me venger!) et qui fut animateur radio à l'occasion.Mes parents m'ont véritablement ouverte à tout style de musique,et donc à Kate,que ma maman aimait beaucoup.Alors je rêvais en écoutant "Lionheart" et  "The whole story",la voix de Kate Bush avait quelque chose de "maternel" pour moi,j'ai remarqué que lorsque je me sens terriblement triste,l'ecouter me procure quasiment la même paix interieure que celle que l'on ressent sur le giron de sa mère ,enfant.

Et puis il y'a eu un voyage en Bretagne en classe de mer,à mes 13 ans.C'etait à Saint Briac,sur la côte d'émeraude en Ile Et Vilaine.Ce fut un souvenir exceptionnel pour moi,mes premiers pas sur ces terres enchanteresses.Là-bas,nous étions logés dans le chateau de la commune et nous avions été initiés aux danses bretonnes.Je me suis souvenue des sons de vielle et de cornemuses dans certaines chansons de Kate,notemment dans les albums "The Dreaming" et "hounds of love".Une fois revenue de Bretagne,la musique de Kate avait pris une autre dimension.Je grandissais,je commençais à la comprendre d'avantage.J'ai appris à en tirer également toute la sensualité,la poésie,la "bizarrerie"aussi parfois,celle qui me faisait l'adorer encore plus.Mes "introspections" adolescentes collaient parfaitement à l'univers de Kate,son monde me servait de refuge.Je m'y sentais à mon aise,ses airs m'invitaient au voyage,mais sur des terres que je semblais déjà connaître.

 Kate Bush m'a toujours accompagnée,et ses morceaux ont quasiment tous trouvé un évènement de mon existence à illustrer.Sa voix est toujours aussi particulière,inimitable,elle joue avec comme personne.Un timbre qui sait aller d'un son totalement cristallin,à une voix enfantine,jusqu'au graves les plus pénétrants.Chacun de ses albums est unique,d'une originalité et d'une créativité hors du commun(il n'y a qu'à écouter son dernier album "Aerial"pour s'en rendre compte),je n'ai jamais été déçue.Certains me parlent plus que d'autres,comme "The Sensual World"(des chansons telle que "never be mine" ou "walk straight down the middle"), ou bien "Hounds of love"(running up that hill","fig of life","waking the witch") ,mais je les aime tous.Et je vous invite sincèrement à découvrir cette artiste si vous ne la connaissez pas encore!De nombreux sites lui sont consacrés sur le net,vous pouvez ainsi admirer une de ses merveilleuses galleries photo,le tout en musique sur "babooshka" ,à cette adresse:

http://www.youtube.com/watch?v=eVdmW9uAZHc&mode=related&search=

Je vous laisse donc avec ma kate,fée de mon enfance....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

max 11/06/2011 12:22



Hello :)


Toujours content de voir une personne in love with Kate bush :)


Elle à réellement diffusé un aura d'amour sur cette planète, un souffle chaleureux. Si on pouvait compter le nombre de personnes touché par cet être on lui donnerait Le Vrai prix nobel :)


Perso, découverte aussi par babooch :) à 12 ans, pas de mots pour décrire, juste bouche bée.. Là, j'en ai 45 et et je l'admet, elle a influé sur mes amours, dans la quête de compréhension de
l'autre et c'est vers 30 ans qu'elles avaient toutes quelquechose de kate :))) Oui, kate est un être d'amour et l'a donné, que demande le peuple..


Oui, j'ai vu aussi ses photos quand elle était pitchounette, j'en ai même pleuré.
Besoin d'être seul, écouter sa voix, entendre son univers est un réconfort intime.


Bye :)



François 26/07/2010 03:14



C'est une artiste rare. les mots "magie", "fée" me conviennent aussi. Elle a illuminé mon enfance, agité mon adolescence (oui, lorsqu'on est un jeune garçon, ça perturbe pas mal une Kate Bush),
et continue à m'émerveiller encore aujourd'hui. Ce que tu décris et ressens pour elle, je pourrais l'avoir dit ou écrit. C'est dire comme on se comprend (même dans ce vide cyber-sidéral). Merci
pour ton site. Bonne continuation.



La Moule 31/01/2009 18:50

Bonjour ! On sent toute la passion que tu portes à Kate Bush dans ton article !J'ai 18 ans et j'ai décourt Kate Bush il y a quelques semaines avec "Army Dreamers" (auparavant avec "Lyra" mais je n'y avais pas réellement prêté attention). J'en suis immédiatement tombée amoureuse ! Bref, tout ça pour dire que ça fait très plaisir de voir comme elle est appréciée à sa juste valeur par toute sortes de gens ! Bye !